Les innovations numériques créent des emplois et soutiennent une administration publique transparente et efficace

Description succincte du projet

Designation : Centre de la transformation digitale Tunisie
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Tunisie
Organisme de tutelle : Ministère de l’Industrie et de Petites et Moyennes Entreprises, Ministère des Technologies de la Communication et de la Transformation digitale 
Durée totale : 2019 à 2023

Situation initiale    

La Tunisie est un moteur de l’économie numérique en Afrique du Nord et dans l’ensemble du continent africain. L’économie numérique représente 11 % du produit intérieur brut, ce qui en fait une des branches qui connaît la croissance la plus rapide et la plus robuste. 

Plus de 1 600 entreprises proposent plus de 100 000 emplois bien rémunérés. En outre, la Tunisie possède un réservoir important de jeunes diplômé·e·s disposant de compétences numériques. Pour sa part, le gouvernement souhaite continuer à exploiter le potentiel de la transformation numérique. Le plan national stratégique « Tunisie Digitale 2020 » touche à sa fin et sera suivi d’une stratégie aux ambitions similaires.

Depuis 2019, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH soutient le ministère tunisien des Technologies de la communication et de la Transformation digitale (MTCTD) pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) dans le cadre de ce projet. Celui-ci aide la branche des technologies de l’information et de la communication (TIC) à améliorer la formation et à créer des emplois pour la Tunisie et l’ensemble du continent africain. De plus, il promeut également l’appui à une administration transparente et efficace. 

La GIZ met un Centre de la transformation digitale en place en Tunisie dans le cadre de l’initiative spéciale « formation et emploi » (Invest for Jobs) du BMZ pour mettre en œuvre la stratégie numérique tunisienne en coopération avec des partenaires pertinents. La stratégie de transformation s’articule autour des priorités suivantes : l’appui aux start-ups, l’industrie 4.0, la GovTech, les infrastructures numériques, la cybersécurité et la numérisation de plusieurs branches, notamment pour la finance numérique, le commerce électronique et le système de santé.

Objectif

Le Centre de la transformation digitale en Tunisie forge au moins cinquante alliances stratégiques avec des entreprises européennes, améliore les conditions de travail et la qualité dans la branche tunisienne des TIC et appuie la mise en œuvre du « Start-up Act » dans le pays. En outre, il soutient le secteur public en proposant des solutions numériques visant à développer une administration transparente et efficace.

Approche

Le Centre de la transformation digitale accompagne le ministère de l’Industrie dans sa stratégie ambitieuse visant à assurer la transition de l’industrie manufacturière tunisienne vers l’industrie 4.0. Dans les villes de Sousse et de Sfax, plusieurs centres de compétences ont déjà été mis en place afin de favoriser l’ industrie 4.0. Ils aideront au moins 200 entreprises à utiliser des solutions numériques au cours des deux prochaines années. Cette mesure permettra à ces sociétés non seulement de gagner en viabilité et en compétitivité, mais aussi de créer de nouveaux emplois.

Dans le contexte du champ thématique « Digital4Jobs », le projet continue d’accomplir sa mission visant à soutenir les créations d’entreprises. À cet égard, l’accent est notamment mis sur l’accès aux technologies et services axés sur la demande, aux formations pertinentes ou aux marchés. Le projet s’insère dans l’initiative panafricaine pour l’entrepreneuriat technique « Make-IT in Africa » qui forme et soutient plus de cent startups en Tunisie.

Les activités ont pour but d’améliorer l’accès aux financements et aux marchés, ainsi que les compétences en matière de gestion d’entreprise dans l’économie numérique. Le projet repose sur un pilier important, la coopération avec l’« Orange Digital Center », qui transmet des compétences numériques aux jeunes et aux start-ups de Tunisie afin d’accroître l’employabilité. 

En outre, le projet contribue à la mise en place d’un écosystème durable qui facilite l’innovation numérique dans l’économie tunisienne et vise principalement l’industrie de transformation et l’agriculture. Il sensibilise non seulement aux opportunités offertes par la numérisation, mais aussi aux risques présentés par une introduction trop tardive ou trop lente des solutions numériques. De plus, le projet relaie des informations concernant les technologies et applications disponibles, ainsi que leurs avantages, les conditions nécessaires à leur emploi et leurs effets pertinents.

D’ici 2023, le programme « Digital4Reforms » permettra de réaliser des projets qui amélioreront les solutions numériques destinées au grand public tunisien et formeront les fonctionnaires tunisien·ne·s dans le domaine de l’administration numérique. En outre, la GIZ apportera son concours à l’élaboration de plans d’action dans des domaines importants, tels que la cybersécurité, la mobilité intelligente et l’intelligence artificielle. À cet égard, une attention toute particulière sera accordée aux besoins exprimés par les régions, la jeunesse et les femmes.

AUTRE LANGUe

TÉLÉCHARGEMENT