Réduction des effets du changement climatique sur la disponibilité des ressources en eau et en sols (ACCES)

Brève description du projet

Intitulé : Réduction des effets du changement climatique sur la disponibilité des ressources en eau et en sols (ACCES)
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Burundi
Tutelle politique : Ministère de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, (MEEATU); Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage (MINAGRIE)
Durée totale : 2013 à 2018

Situation initiale

Le Burundi, dont la population est fortement dépendante de l’agriculture et des ressources naturelles, est marqué par la pauvreté sur l’ensemble de son territoire et connaît des pénuries alimentaires et des famines récurrentes. La destruction des écosystèmes et la dégradation des ressources en eau et en sols sont dues, entre autres, à la forte pression exercée sur les terres et à des modes d’exploitation inadaptés de l’eau et des sols, par exemple sur des pentes abruptes, ainsi qu’à la surexploitation des ressources forestières. Ces problèmes environnementaux sont encore aggravés par le changement climatique et constituent une menace pour le développement socioéconomique du pays.

Objectif

Des stratégies et instruments sont mis en œuvre en vue de réduire la vulnérabilité de la population rurale du Burundi face aux effets négatifs du changement climatique.

Approche

Le projet est financé en tant que contribution à la protection internationale du climat et de l’environnement à partir d’un fonds spécial, le « Fonds pour l’énergie et le climat » (EFK). Il fait partie du pôle d’intervention prioritaire « Eau » de la coopération germano-burundaise et contribue à accroître la résilience de la population à l’égard des effets négatifs du changement climatique dans les domaines d’activité suivants :

  • « mainstreaming » du changement climatique et de l’adaptation, c’est-à-dire intégration systématique de ce thème dans tous les processus de décision et à tous les niveaux de la société ;
  • application de mesures d’adaptation dans des bassins versants particulièrement vulnérables ;
  • appui à la mise en œuvre d’un système d’alerte précoce couvrant l’ensemble du pays.

Un soutien est fourni aux décideurs et institutions des secteurs pertinents au niveau national, provincial et local afin qu’ils intègrent des mesures d’adaptation au changement climatique dans leurs stratégies et plans d’investissement et appliquent une politique sensible au climat. Les groupes d’usagers locaux, les communes et les services publics de certains bassins versants sélectionnés dans des régions particulièrement vulnérables sont mis en mesure d’assurer de façon autonome la planification et la mise en œuvre ainsi que la gestion et le suivi des mesures d’adaptation. Une importance prioritaire est accordée ici à la gestion durable et sensible au climat des ressources naturelles dans l’utilisation des terres.

Conjointement avec d’autres donateurs, la coopération allemande appuie les institutions qui sont chargées de diffuser à travers tout le pays des prévisions météorologiques saisonnières et des avertissements en cas d’événements climatiques extrêmes au moyen d’un système d’information et d’alerte précoce.