Améliorer les moyens de subsistance dans le bassin cotonnier du Cameroun grâce à des pratiques agricoles durables

Description succincte du projet

Designation : Programme d’appui au développement rural dans les régions cotonnières du Cameroun (ABC-PADER)
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Cofinancé par : Union européenne
Pays : Cameroun
Organisme de tutelle : Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER)
Durée totale : De 2020 à 2024

gizIMAGE-improving-livelihoods-in-cameroons-cotton-basin-1

Situation initiale

Le bassin cotonnier du Cameroun, qui englobe les régions d’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, est considéré comme la zone où le taux de pauvreté est le plus élevé de tout le pays. Il connaît une crise démographique qui a entraîné des conflits pour l’accès aux ressources naturelles et d’importants mouvements migratoires internes. Conjuguée à une perte progressive de la fertilité des sols, cette situation entrave l’utilisation durable et économique des terres productives, conduisant à une crise sécuritaire et à des incertitudes sur les droits fonciers. Les femmes et les jeunes en sont particulièrement affectés.

Dans la zone du bassin cotonnier, 80 à 85 % de la population vit de l’agriculture et de l’élevage. Près d’un tiers de cette population vit directement ou indirectement des retombées du secteur cotonnier. Tandis que les sols infertiles représentent 25 à 30 % des terres arables (1,7 millions d’hectares environ), la croissance démographique a entraîné une diminution de la quantité de terres cultivables. Cette situation est non seulement à l’origine de conflits entre agriculteur et agricultrices et éleveurs et exerce aussi une forte pression sur les forêts et les parcs naturels, mais a également des répercussions sur le changement climatique.

Objectif

L'adaptation des systèmes de production au changement climatique a augmenté les performances économiques des acteurs privés opérant dans l’agriculture et l’élevage dans les régions du Bassin cotonnier du Cameroun.

gizIMAGE-improving-livelihoods-in-cameroons-cotton-basin-4

Approche

Le programme ABC-PADER est mis en œuvre dans les champs d'action suivants :

  1. Promouvoir la sécurité fonciere et la gestion durable des terres dans huit communes selectionnées en vue d’assurer une utilisation réglementée et sûre des terres, des pâturages, de l’eau et des forêts. Le but ultime est de prévenir les conflits, de promouvoir les investissements, d’augmenter durablement la productivité de l’agriculture et de l’élevage et de générer des revenus plus élevés.
  2. Renforcer la bancarisation des transferts financiers en milieu rural, promouvoir l’entrepreneuriat et faciliter l’accès aux financements pour les producteurs, productrices et éleveurs. 
  3. Améliorer la productivité et la durabilité du coton, des cultures vivrières de rotation et de l’élevage par une agriculture intelligente face au climat. Ce champ d’action englobe également la numérisation du partage de l’information et le renforcement des capacités des organisations de producteurs, productrices et d’éleveurs.
  4. Promouvoir le dialogue inter-institutionnel en mettant en place des cadres de consultation et des forums de dialogue appropriés. En outre, offrir des mesures de renforcement des capacités au profit des acteurs publics, du secteur privé et de la société civile dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage.
  5. Etendre l'offre de formation professionnelle en fonction des besoins du secteur de l'agriculture et de l’élevage. Ces mesures permettront d’améliorer l’employabilité des jeunes et d’augmenter les capacités des écoles professionnelles, autant en ce qui concerne le genre qu’en termes de numérisation.

Dernière mise à jour : avril 2021

gizIMAGE-improving-livelihoods-in-cameroons-cotton-basin-2