Les innovations dans l’agriculture et la production alimentaire protègent le climat (WE4F)

Description succincte du projet

Designation : Eau et énergie pour un secteur agricole et agroalimentaire durable - Accès à l’eau et à l’énergie pour 
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Global
Durée totale : de 2020 à 2023

Situation initiale

À l’heure actuelle, 30 % environ de la consommation mondiale d’énergie, 28 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et environ 70 % de l’utilisation mondiale d’eau douce sont imputables à la production alimentaire. La croissance démographique se traduit par une augmentation constante des besoins en produits alimentaires qui, selon des extrapolations, devraient progresser de 60 % d’ici à 2050, entraînant à leur tour une augmentation de la consommation d’eau et d’énergie. 

L’accroissement de la demande de produits alimentaires renforce la pression exercée sur les ressources naturelles par la consommation et la pollution. Cela a de vastes répercussions sur l’environnement, les écosystèmes, les sols et la biodiversité et donc sur les conditions de vie de la population. L’impact du changement climatique renforce encore ces effets néfastes et ces incertitudes. 

Objectif

Les innovations respectueuses du climat et économes en énergie et en eau se diffusent de plus en plus dans la production alimentaire.

Water and Energy for Food_01

Approche

Le projet apporte la contribution de l’Allemagne à l’initiative internationale « Accès à l’eau et à l’énergie pour l’alimentation – un grand défi  » (Water and Energy for Food (WE4F) – A Grand Challenge). WE4F est une initiative commune du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), du ministère des Affaires étrangères du royaume des Pays-Bas, de l’Agence suédoise de développement (Sida) et de l’Agence de développement des États-Unis (USAID). 

L’initiative encourage le développement et la diffusion d’approches innovantes et économiques visant à l’emploi de technologies et d’innovations respectueuses du climat et économes en énergie et en eau. Elles doivent être plus largement diffusées dans le secteur agricole et agroalimentaire des pays en développement et émergents. 

L’initiative est mise en œuvre par plusieurs pôles régionaux. Cette approche décentralisée permet d’assurer la présence locale de ces pôles, d’améliorer les échanges régionaux et de concevoir les activités en fonction des spécificités du contexte local. Des concours régionaux sont organisés pour choisir des entreprises qui bénéficient  ensuite, en tant qu’innovateurs, d’un soutien financier et technique. 

Le projet se concentre sur cinq champs d’action : le renforcement des compétences des innovateurs sélectionnés, le développement des compétences des utilisateur·rice·s finaux·ales et des diffuseur·euse·s, l’amélioration de l’accès à des financements adéquats, l’amélioration du cadre politique et sectoriel et le renforcement des échanges techniques régionaux et mondiaux. 

La coordination de la contribution allemande est assurée par le siège de Bonn de la  Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH. Le projet est mis en œuvre par deux pôles régionaux en Afrique de l’Est et Afrique de l’Ouest. Les partenaires de l’initiative internationale interviennent par le biais d’autres pôles régionaux : en Asie du Sud-Est, au Proche et au Moyen-Orient ainsi qu’en Afrique australe. 

autre langue

autres informations