Gestion des déchets et économie circulaire

Description succincte du projet

Déscription : Gestion des déchets et économie circulaire
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Algérie
Partenaire politique : Ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables (MEER)
Durée totale : 2014 à 2019

Situation initiale

En raison de la grande insatisfaction de la population à l’égard de la qualité du service de collecte des ordures ménagères dans les agglomérations, le gouvernement algérien accorde une grande importance au thème de la gestion des déchets. Cette dernière constitue aujourd’hui l'un des défis majeurs dans l’atteinte des objectifs de développement durable.

Des investissements considérables ont été réalisés ces dernières années pour promouvoir le secteur de la gestion des déchets en Algérie.

Cependant, il manque souvent aux communes les structures et les procédés efficaces pour faciliter la collecte et le transport des déchets ainsi que le nettoyage des voies publiques, mais également pour sensibiliser davantage les citoyens à mieux respecter leur environnement.

Les administrations régionales et nationales ainsi que les entreprises gestionnaires manquent de capacités humaines, institutionnelles et administratives pour la mise en œuvre d’une gestion des déchets intégrée et créatrice d’emplois.

Objectif

L'élimination des déchets dans les villes et les villages est plus fiable. Le projet contribue à la gestion intégrée des déchets aux niveaux local, régional et national.

Approche

Le projet améliore les services de gestion des déchets et soutient le développement d'une économie circulaire. Il offre des conseils stratégiques, juridiques et techniques à divers partenaires. Les points focaux du projet incluent:

  • Le contrôle et l’appui d’un centre de gestion des déchets en tant que centre modèle pour la formation des acteurs de la gestion des déchets d’autres régions ;
  • La mise en place une gestion des connaissances permettant de diffuser des approches et des expériences novatrices dans le domaine de la gestion des déchets ;
  • L'élaboration de nouveaux instruments de gouvernance politique dans le secteur des déchets ;
  • La réorganisation de l'Agence national des déchets (AND);
  • L’amélioration des audits des centres d’enfouissement techniques par l’Agence National des Déchets. 

Résultats

Depuis le début du projet, les résultats suivants ont été obtenus :

  • La compréhension des décideurs locaux en matière de gestion intégrée des déchets ménagers s'est développée.
  • L'administration est mieux à même d'assurer une gestion efficace des déchets. Les décharges ont maintenant un meilleur aperçu de la façon dont ils doivent gérer leur capacité.
  • Le droit de l'environnement algérien a été analysé en vue de l'introduction de nouveaux outils politiques.
  • L’Agence nationale des déchets (AND) a été informée sur des questions d’organisation.
  • Des événements de partage de connaissances ont été organisés 

autre langue

Autres informations