Renforcement des capacités et des ressources humaines pour le développement du marché solaire tunisien (AA)

Brève description du projet

Désignation: Renforcement des capacités et des ressources humaines pour le développement du marché solaire tunisien (RCH-DMS)
Commettant: Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères (AA)
Organisme de tutelle: Ministère de l'Energie, des Mines et des Energies Renouvelables (MEMER)
Pays: Tunisie
Durée totale: 2015 à 2018

Tunisie. Mesure de la tension sur une installation photovoltaїque à vocation didactique et pé-dagogique au centre de formation professionnelle Technopôle de Borj Cedria. © GIZ

Situation initiale

Le Plan solaire tunisien prévoit de couvrir, d’ici 2030, un tiers des besoins en électricité par des énergies renouvelables et de faire fructifier les importants potentiels jusqu’alors inutilisés, notamment en termes d’énergie solaire. Un sérieux obstacle à cet égard est le manque de qualification des personnels techniques, qui induit des problèmes de qualité au niveau de la mise en place, de la maintenance et de l’exploitation d’installations basées sur les énergies renouvelables / le photovoltaїque (EnR/PV).

La promotion de l’emploi est la priorité absolue du gouvernement tunisien dans un contexte où plus de 30 % des demandeurs d’emploi sont diplômés, dont un grand nombre dans des spécialités techniques. Diverses solutions ont été tentées à ce jour (initiatives de formation du secteur privé, coopérations locales entre des écoles professionnelles et des entreprises, mise à disposition de plateformes de formation en photovoltaїque et autres), mais elles se côtoient sans aucune coordination pour l’instant. Il manque un système structuré de formation initiale et continue qui soit axé sur la pratique et l’emploi et qui s’intègre dans le système éducatif national tout en satisfaisant aux normes de qualité requises.

Objectif

La formation initiale et continue proposée pour qualifier un personnel technique spécialisé dans le photovoltaїque en tenant compte de la pratique et des besoins est améliorée. Les centres de formation sont organisés en réseau et coopèrent étroitement entre eux.

Tunisie. Mesure de la tension sur le boîtier de sécurité d’une installation photovoltaїque à vo-cation didactique et pédagogique au centre de formation professionnelle Technopôle de Borj Cedria. © GIZ

Approche

Le projet soutient les partenaires tunisiens pour le développement systématique de structures nationales de qualification qui sont axées sur la pratique et les besoins et qui favorisent l’employabilité. Il s’agit à la base de donner un cadre nationalement reconnu à un programme de formation aux techniques d’installation et de maintenance d’unités photovoltaїques. Il est prévu à cet effet de compléter et d’étoffer l’offre d’outils pédagogiques et didactiques.

En étroite coopération avec 19 maîtres formateurs issus de 9 institutions partenaires publiques et privées, 2 programmes de formation en photovoltaїque sont développés et mis en œuvre. Par son approche participative, le projet renforce la coopération interinstitutionnelle des partenaires tunisiens. Il intensifie en premier lieu la coopération entre les centres de formation en photovoltaїque et les entreprises solaires, afin de les aider à mettre en œuvre des programmes de formation en photovoltaїque qui soient réellement adaptés aux besoins.

Le projet entend mutualiser les ressources des institutions partenaires et faire en sorte qu’elles se renforcent mutuellement. Les diverses activités sont combinées entre elles sous une forme systémique. Le projet soutient le développement de compétences et la constitution de ressources humaines qui favorisent la promotion du marché solaire. De surcroît, il appuie la mise en réseau et les échanges tant entre les institutions éducatives tunisiennes qu’avec des représentants du secteur privé, ce qui contribue de façon majeure à la réalisation de l’objectif du projet.

Résultats

Des programmes améliorés de formation en EnR/PV sont institués dans des centres de formation tunisiens sélectionnés. Avec l’appui du projet, la formation continue fait l’objet d’une standardisation nationale qui est consolidée grâce à un mécanisme de contrôle de la qualité appliquant la norme ISO 17024:2012.

Les actions de formation continue de personnel technique tunisien profitent également du meilleur niveau de connaissances et d’aptitude des formateurs. Les mesures du projet ont pour effet d’améliorer à moyen terme les perspectives d’emploi des diplômés et professionnels tunisiens dans les institutions et entreprises œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables. Grâce à une étroite coopération entre des entreprises solaires et des centres de formation publics et privés officiellement reconnus, des programmes de formation en EnR/PV sont régulièrement organisés sur l’ensemble du territoire tunisien. Les 200 entreprises solaires tunisiennes qui existent actuellement sont désormais mieux à même de satisfaire leurs besoins en personnels techniques qualifiés. La qualité des unités EnR/PV installées en Tunisie augmente à mesure que la qualification des personnels recrutés s’améliore. L’évolution future du marché des EnR/PV en Tunisie repose ainsi sur une base plus stable et plus durable.

Tunisie. Branchement de l’onduleur sur une installation photovoltaїque à vocation didactique et pédagogique au centre de formation professionnelle Technopôle de Borj Cedria. © GIZ