Promotion du développement rural par les énergies renouvelables

Description succincte du projet

Designation: Promotion de l’électrification rurale par les énergies renouvelables à Madagascar
Commettant: Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays: Madagascar
Organisme de tutelle: Ministère de l’Énergie et des Hydrocarbures (MEH)
Durée totale: de 2015 à 2022

Le système d’information énergétique donne accès à des données valides sur le marché malgache de l’énergie.

Situation initiale

À Madagascar, seuls 15 % de la population ont accès à l’électricité et cette proportion tombe à 6 % dans les régions rurales où vit la majorité de la population.

Pour couvrir leurs besoins quotidiens en énergie, la majeure partie des foyers utilisent du bois de feu, du pétrole lampant, des bougies, des batteries, du charbon et des groupes électrogènes diesel. Cet accès limité à l’électricité freine le fonctionnement des infrastructures sociales de base comme les écoles, les centres de santé ou les administrations, surtout en milieu rural.

Ces dernières années, la croissance démographique et le développement technique se traduisent par une augmentation continue de la consommation d’électricité, ce qui entraîne un déséquilibre entre la demande et l’offre.

L’absence d’accès à l’électricité est un frein au développement du pays. Afin de rendre le marché malgache de l’énergie plus intéressant pour les investisseurs, il importe d’améliorer les conditions d’ensemble de ce secteur.

Objectif

Le secteur de l’énergie met à profit l’amélioration du contexte institutionnel et financier pour investir dans les énergies renouvelables dans le respect des objectifs de protection du climat.

Le projet appuie la construction d’une grande centrale hydroélectrique (programme hydroélectrique prioritaire) sur l’Onive dans le nord de Madagascar.

Approche

Le projet coopère notamment avec le ministère de l’Énergie et des Hydrocarbures (MEH), l’Office de régulation de l’électricité (ORE) et l’Agence de développement de l’électrification rurale (ADER). Il réalise des actions dans les domaines prioritaires suivants :

  • La mise en place d’un nouveau cadre législatif doit améliorer la transparence et la régulation du marché de l’électricité. Par ailleurs, le projet optimise le système d’information énergétique, soutient les services de l’État dans la numérisation de leurs processus et développe un cadre juridique régissant les conditions de raccordement au réseau.
  • Par son activité de conseil, le projet aide les partenaires à optimiser et mettre en œuvre l’attribution de concessions et de moyens financiers pour l’électrification rurale par de nouvelles procédures d’appel d’offres. Il appuie également la création du Fonds national de l’énergie durable (FNED).
  • Le projet soutient les acteurs publics et privés dans l’amélioration de la formation universitaire et professionnelle dans le domaine des énergies renouvelables.

Dernière mise à jour : août 2021

La mini-centrale solaire réalisée à Anakao par la société ANKA a changé la vie de la population locale.