Promouvoir les chaînes d'approvisionnement agroalimentaires durables et améliorer les normes

Description succincte du projet

Designation : Programme Chaînes et normes d'approvisionnement agroalimentaire durable 
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Global
Organisme de tutelle : Diffère selon le pays
Durée totale : 2017 à 2020

Dorothea Hohengarten_IMG_1202

Situation initiale

Au niveau mondial, environ 90 % du cacao et bien plus de 70 % du café, du coton et du caoutchouc sont produits par les petit·e·s exploitant·e·s agricoles. Bien qu’elles soient au début d’une longue chaîne d'approvisionnement, ce sont précisément ces personnes qui, en règle générale, ne parviennent pas à vivre du fruit de leur travail. Des familles entières, enfants inclus, travaillent chaque jour dans des champs ou sur des plantations, sans pour autant réussir à dégager un revenu qui assure leur subsistance, ni à mener une vie dans la dignité et la sécurité. 

Le soja, l’huile de palme, le cacao, le café et le caoutchouc font partie des premiers facteurs de déforestation au niveau mondial. La dégradation des écosystèmes, dont la destruction des forêts tropicales, exacerbe le changement climatique. Celui-ci altère un peu partout les conditions de culture, ce qui aggrave encore davantage les conditions de vie des paysan·ne·s. Les conséquences en sont, de plus en plus fréquemment, l’exode rural et la migration. Dans ce contexte, le gouvernement fédéral allemand a identifié des actions à engager, faisant « des chaînes d'approvisionnement sans déforestation » une partie intégrante de l'actuel accord de coalition. La pertinence du programme s’en trouve encore accrue.

Objectif

Ceux et celles qui interviennent dans les chaînes d'approvisionnement agroalimentaire mondiales vivent dignement et dégagent un revenu qui assure leur subsistance. Les denrées agricoles sont produites sur une base durable et commercialisées dans des conditions équitables. La destruction de la forêt a été stoppée, tandis que les écosystèmes sont mieux préservés dans une logique de protection du climat. Les secteurs agricole et agroalimentaire sont un secteur d’emploi moderne et attractif qui offre aussi des perspectives à la jeune génération.

IMG_8987

Approche

Le programme Chaînes et normes d'approvisionnement agroalimentaire durable opère par-delà les frontières nationales dans le domaine des matières premières agricoles telles que le café, le cacao, la banane, le soja, le caoutchouc, l’huile de palme et le coton. Comme les nombreux défis auxquels font face les exploitant·e·s agricoles ne se limitent pas à une seule région ou à une seule matière première, les conditions de production ne peuvent être améliorées que grâce à une approche holistique, dépassant le cadre d’une matière première donnée.

Ainsi, le projet œuvre en faveur de chaînes d'approvisionnement agroalimentaire plus durables et resserre à cet effet la coopération nationale et internationale entre acteurs et actrices de l’économie privée et gouvernements locaux et régionaux. Grâce à des partenariats multi-acteurs, le programme travaille avec des représentant·e·s des secteurs économique et scientifique, du monde politique et de la société civile.

Des conseiller·ère·s techniques développent des approches stratégiques pour améliorer les conditions de travail, salaires et revenus. Ces mesures, qui s'appliquent aussi bien à l'agriculture qu’à l'agroalimentaire et au textile, incluent également la transformation et le commerce. Le programme met en œuvre les mesures en coopération avec les acteur·rice·s tout le long des chaînes d'approvisionnement. À partir de technologies d’information et de communication (TIC) innovantes sont développées des solutions applicables dans des domaines et contextes très divers. En outre, les spécialistes conseillent le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) sur les stratégies, les concepts et les évolutions actuelles. 

Résultats

  • L’impact environnemental et les conditions de production dans l'agriculture au niveau mondial sont un thème largement traité dans les organes d’échange, tant internationaux que nationaux.
  • En promouvant des formes de culture respectueuses des forêts, le programme a contribué à la protection des forêts en Indonésie et en Côte d'Ivoire. Il a ainsi fortement favorisé la conservation de la biodiversité et la réduction des gaz à effet de serre.
  • De plus en plus, les partenariats ainsi encouragés mettent en œuvre des éléments de durabilité dans les chaînes d'approvisionnement mondiales du café, du caoutchouc, du cacao et des bananes. Dans la filière du cacao, par exemple, la part de produits certifiés a déjà nettement augmenté sur le marché allemand.
  • Pour promouvoir le commerce équitable, le programme coopère avec des entreprises du commerce de détail alimentaire pour dégager des pistes menant à des chaînes d’approvisionnement plus transparentes et des pratiques d'achat plus responsables. Dans le cadre de l’Initiative pour des chaînes d’approvisionnement durables lancée par le commerce de détail allemand, un groupe de travail œuvrant en faveur de revenus et salaires minimums vitaux a élaboré un engagement volontaire qui a été signé en présence du ministre fédéral.

AUTRE LANGUE

TÉLÉCHARGEMENT

autres informations