Électrification rurale au Togo

Description succincte du projet

Désignation: Électrification rurale (ProEnergie)
Commettant: Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays: Togo
Organisme de tutelle: Ministère du Plan et de la Coopération, Ministère délégué auprès du président de la République chargé de l'Énergie et des Mines
Durée totale: De 2020 à 2023

Solarpumpe

Situation initiale

Au Togo, seule 8 % de la population rurale a accès à l’électricité. Les infrastructures d'approvisionnement électrique sont lacunaires voire absentes, le raccordement au réseau coûte cher, l'offre est restreinte et de médiocre qualité. L’utilisation du courant électrique se limite le plus souvent à un éclairage unique et au chargement des téléphones portables. Il est rare que l’électricité soit utilisée à des fins de production telles que l'irrigation, la soudure ou le forage. Cela se traduit par une création de valeur insuffisante et une faiblesse de l'infrastructure sociale en milieu rural.

Dans le cadre de sa stratégie nationale d’électrification, le gouvernement togolais prévoit d’accorder un accès universel à l’électricité d’ici à 2030. Or, cette ambition se heurte à des conditions d’ensemble insuffisantes et au manque de performance des structures nationales impliquées.

Objectif

Au Togo, l'électrification respectueuse du climat est mise en œuvre en zone rurale en tenant compte des paramètres socio-économiques.

Approche

Le projet s’appuie sur les résultats obtenus par le module précédent, axé sur l’approvisionnement décentralisé en énergie (de 2017 à 2020).

Mini Grid

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH met en œuvre le projet pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). À cet effet, elle conseille l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) et la Direction Générale de l’Energie (DGE). Elle œuvre par ailleurs au développement organisationnel continu de ces entités. C'est ainsi que la GIZ jette des bases essentielles à l'application de la stratégie nationale d’électrification. À cet effet, la GIZ renforce les systèmes de planification des deux partenaires d’exécution. Leurs personnels bénéficient en outre d'une formation et d'un soutien personnalisés. 

La GIZ conseille également l’AT2ER pour la mise en œuvre d’une approche respectueuse du climat dans l’électrification des localités rurales grâce à des mini-réseaux. Selon des critères d’efficacité économique, les ménages résidant dans les régions rurales sont soit raccordés à un mini-réseau, soit alimentés en électricité par des installations individuelles, c’est-à-dire des kits solaires domestiques.

Dans le cadre de l’initiative « Villages autonomes en énergie », la GIZ teste dans certaines localités rurales des mini-réseaux développés, construits et gérés par le secteur privé. Le soutien financier est assuré par un mécanisme de financement axé sur les résultats : les versements ne sont effectués qu’une fois atteints les objectifs prédéfinis. Les acteurs concernés contribuent ainsi à un développement économique durable.

Par ailleurs, le projet cherche à augmenter l’utilisation de l'électricité à des fins économiques, productives et sociales. Cela peut concerner la production et la transformation des produits agricoles ou les capacités opérationnelles des infrastructures de base telles que les dispensaires ou les écoles. 

Grâce à une planification participative et au soutien explicite des groupes défavorisés, l’accès à l’électricité bénéficie en particulier aux femmes et aux jeunes.

Dernière mise à jour: Novembre 2020

Solar Home System

AUTRE LANGUE

Téléchargement