Tchad : promouvoir le développement communal et fournir des services de base

Project description

Designation : Développement intégré des communes du nord du Tchad
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)

Cofinancé par : Union européenne (UE) et Agence française de Développement (AFD)
Pays : Tchad
Organisme de tutelle :  Ministère de l’Économie et de la Planification du développement (MEPDCI) et ministère de l’Administration du territoire et des Collectivités territoriales décentralisées (MATCTD)
Durée totale : De 2018 à 2023

Durchführung einer Umfrage zu Frauen- und Kindergesundheit

Situation initiale

Une grande partie de la population du Tchad est affectée par l’insécurité alimentaire. Celle-ci est liée à un ralentissement ou à une stagnation de l’économie ainsi qu’à d’autres facteurs comme les risques climatiques dans l’agriculture. Les provinces du Borkou, de l’Ennedi et du Tibesti, à l’extrême nord du pays (région du BET) sont soumises à plusieurs facteurs de risque : le mode de vie nomade, un climat extrêmement aride, les mines terrestres et des services de base minimaux. 

Les chefs-lieux provinciaux de Faya, Fada et Bardaï, qui doivent relever le défi de fournir des services de base indispensables, sont entravés par le manque de ressources, une faible capacité d’action et une expérience insuffisante en matière d’administration publique. En particulier dans les domaines de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène (EAH), de la santé reproductive ainsi que de l’agriculture, les communes ne sont pas en mesure de remplir leurs tâches de manière adéquate. Dans cette région, une grande partie de la population n’a pas accès à l’eau potable et aux toilettes.

Objectif

L’accès aux services de base dans les domaines de l’eau potable, de l’assainissement et des mesures d’hygiène, de la santé reproductive ainsi que de l’agriculture est améliorée dans la région cible, en particulier dans les communes de Faya, Fada et Bardaï.

Übergabe von COVID-19 Sensibilisierungs- und Hygienematerial an die Kommune Faya

Approche

Le projet coopère avec les autorités locales et porte une attention particulière aux populations défavorisées : les femmes et les jeunes. Il renforce les structures des acteurs communaux et de la société civile pour qu’ils puissent fournir et maintenir des services de base dans les domaines de l’EAH, de la santé reproductive et de l’agriculture. 

À cette fin, il crée les conditions d’une planification participative des mesures, comme la sélection et la conception de projets en commun avec les acteurs locaux. Le projet réalise les chantiers nécessaires tels que la construction de latrines et la réhabilitation de l’approvisionnement en eau potable. En outre, il contribue à la collecte de connaissances sur le nord du Tchad en réalisant et en publiant des études socio-économiques. 

Fournissant une aide de transition, le projet s’appuie, entre autres, sur le travail du projet « Projet de Renforcement de la Résilience et de la Cohabitation Pacifique au Tchad » (PRCPT). Ces dernières années, le PRCPT a déjà mis en place un conseil de développement participatif et élaboré des plans de développement communaux. Les approches structurantes du nouveau projet s’inscrivent donc dans les plans de développement existants et mettent à profit les relations déjà établies avec les acteurs locaux. 

Depuis août 2019, l’Union européenne (UE) et l’Agence française de Développement (AFD) soutiennent les activités du projet grâce à un financement supplémentaire.

Résultats

En 2019, les premiers objectifs des plans de développement communaux ont pu être mis en œuvre. À Faya, l’accès à l’eau potable grâce au traitement par chloration a été rétabli au profit de 5 000 personnes.

Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, le projet a remis du matériel d’hygiène et de sensibilisation aux autorités locales de la commune de Faya-Largeau en mai 2020. Entre autres choses, le projet a distribué des stations de lavage des mains, du savon et des masques en tissu réutilisables. En outre, des mesures de formation aux règles d’hygiène ont été réalisées. 
 

Workshops für Ackerbaugruppierungen

Version : février 2021