Promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural (PEJ II)

Description succincte du projet

Désignation : Promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural (PEJ II)
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ)
Pays : Maroc
Organisme de tutelle politique : Ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle (MTIP)
Durée totale : De 2018 à 2020

gizIMAGE-Bab-Harcha

Situation initiale

La promotion de l’emploi est l’une des préoccupations majeures des autorités marocaines et son importance est cruciale. En effet, malgré la croissance économique, le Maroc ne parvient pas à créer suffisamment d’emplois pour insérer les jeunes sur le marché du travail. Début 2018, le taux de chômage global était de 10,5 % et celui des jeunes atteignait 25 %. Néanmoins, ces chiffres ne reflètent pas la forte proportion de sous-emploi et de travail informel dans la population rurale. La faible insertion des femmes sur le marché du travail, en particulier, est alarmante : actuellement, dans le monde rural, seules 31,9 % des femmes disposent d’un emploi.

Ce phénomène est dû, entre autres causes, aux grandes disparités régionales qui caractérisent le marché du travail ; en milieu rural, l’offre d’emploi est nettement plus réduite qu’en milieu urbain. De même, divers aspects sociaux tels que le sexe, le niveau d’études et l’âge jouent un rôle important, ce qui complique encore la recherche d’emploi.

Objectif

La situation de l’emploi des jeunes femmes et hommes de 15 à 35 ans dans les régions de Fès-Meknès et Béni Mellal-Khénifra s’est améliorée.

gizIMAGE-PEJ-Ribat-El-Khair

Approche

Dans le cadre des efforts entrepris pour décentraliser la politique de l’emploi, le projet, réalisé par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH en coopération avec le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle (MTIP) et l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), a élaboré une approche intégrée pour favoriser l’emploi en milieu rural. Cette approche associe les mesures suivantes :

  • observation du marché du travail à l’échelle locale et dialogue au niveau des provinces ;
  • élargissement du réseau de centres d’information et d’orientation pour l’emploi en vue d’accompagner les jeunes dans leur recherche, de faciliter leur placement et de soutenir les jeunes entrepreneuses et entrepreneurs ;
  • amélioration de l’employabilité, en particulier grâce à des formations de courte durée adaptées au contexte rural.

Pour assurer la durabilité du modèle qu’il porte en interaction avec d’autres régions et à l’échelle du Maroc, le projet soutient des acteurs clés dans la promotion de l’emploi aux niveaux national et régional. Il s’agit tout autant d’instaurer un dialogue durable, en vue de la diffusion de ce modèle, que d’en garantir le financement par des partenaires nationaux et régionaux.

Résultats

Durant la première phase du projet, de 2015 à 2017, environ 2 500 jeunes femmes et hommes de 15 à 35 ans ont bénéficié de ses prestations et 47 % des jeunes accompagnés ont trouvé un emploi ou ont pu accroître leurs revenus. La deuxième phase du projet, de 2018 à 2020, porte principalement sur le développement et la diffusion d’un modèle durable de promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural. Ce modèle prévoit un élargissement géographique à d’autres provinces pilotes qui lui permettra de toucher 3 000 autres jeunes.