Promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural

Description succincte du projet

Désignation : Promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural (PEJ)
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Maroc
Organisme de tutelle politique : Ministère de l’Emploi et des Affaires sociales (MEAS)
Durée totale : De 2015 à 2017

Situation initiale

La promotion de l’emploi est l’une des préoccupations principales et un thème d’importance essentielle pour les autorités marocaines. La population en âge de travailler a doublé depuis 30 ans. Fin 2013, le taux de chômage des jeunes marocains en milieu rural était de 19,3 %. Le sous-emploi est un problème généralisé, surtout chez les femmes, dont le taux d’emploi était de 36,8 % fin 2013. Le pays fait des progrès, mais la croissance économique n'est pas assez marquée pour créer suffisamment d’emplois et permettre d'insérer sur le marché du travail un nombre de demandeurs d’emploi qui ne cesse d’augmenter - surtout chez les jeunes.

Les grands défis à relever sont notamment :

  • le taux de chômage élevé des jeunes urbains, des travailleurs démotivés, un taux d’emploi faible, auxquels viennent s’ajouter des déficits qualitatifs comme des emplois menacés, des revenus faibles et l’emploi informel, en particulier pour les travailleurs non qualifiés ;
  • un système d'éducation et de formation professionnelle qui n'est pas suffisamment en adéquation avec les besoins du marché du travail ;
  • un marché du travail très segmenté, avec des disparités régionales marquées (au niveau urbain/rural ou régional) et des différences sociales (en fonction du sexe, du niveau d’instruction, de l'âge) ;
  • une offre insuffisante pour satisfaire les besoins des jeunes ruraux en matière d'emploi.

Afin de relever ces défis, le ministère de l’Emploi et des Affaires sociales a élaboré une stratégie nationale pour l’emploi visant à créer le cadre institutionnel, juridique et économique nécessaire à la création d’emplois décents et productifs.

Objectif

La situation de l’emploi des jeunes femmes et hommes dans les régions de Taza-Al Hoceima-Taounate et de Fès-Boulemane s’est améliorée.

Approche

Conformément à l’esprit de la stratégie nationale pour l’emploi et à la logique de territorialisation, le projet a pour but d’élaborer et de mettre en œuvre, dans des provinces pilotes, une approche intégrée de promotion de l’emploi visant à agir, à la fois, sur l’offre et la demande d’emploi, ainsi que sur le fonctionnement du marché du travail.

Le projet prévoit des activités dans quatre domaines d’intervention :

  1. la promotion d’une politique territorialisée de l’emploi dans les provinces de Taza, Taounate et Sefrou ;
  2. l’adaptation des instruments d’intermédiation aux besoins des jeunes en milieu rural ;
  3. des actions de soutien à l’employabilité des jeunes dans les régions d’intervention du projet ;
  4. la création d’opportunités d’emploi à travers la promotion de l’entrepreneuriat.

Le projet est géré par le ministère de l’Emploi et des Affaires sociales et par une organisation régionale de gestion de projets réunissant l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences, la fondation Mohammed V pour la solidarité et la Confédération générale des entreprises du Maroc.