Académie tuniso-allemande pour la bonne gouvernance : campagne de qualification pour promouvoir les réformes

Description succincte du projet

Designation : Académie tuniso-allemande pour la bonne gouvernance
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Tunisie
Organisme de tutelle : Ministère de la fonction publique et de la gouvernance
Durée totale : 2015 à 2018

Situation initiale

De la révolution à la consolidation – La « révolution de la dignité et de la liberté » a abouti en janvier 2011 à la chute du régime autocratique du président Ben Ali. Depuis, la Tunisie est engagée dans un profond processus de transition. La réussite de cette transition vers un État de droit basé sur les principes de liberté et de démocratie est en grande partie conditionnée par les facteurs suivants :

  • la capacité des décideurs politiques et administratifs à poursuivre et à faire avancer ce processus de manière largement pacifique et constructive ;
  • l’aptitude des citoyennes et citoyens à soutenir de façon responsable ce difficile processus de transformation ;
  • la réussite d’une réforme fondamentale de l’administration tunisienne afin qu’elle soit moderne, proche du citoyen et axée sur les principes de la bonne gouvernance.

Les cadres et les experts qui travaillent aux différents niveaux de l’appareil gouvernemental et administratif n’ont pas jusqu’ici un accès suffisant à une qualification axée sur la pratique. Ils ne sont pas encore accompagnés de manière adéquate dans l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires pour mener à bien le processus de transition et organiser la gouvernance et la gestion administrative dans un ordre démocratique.

Grâce à l’expérience acquise par la réflexion critique sur les deux dictatures qu’elle a connues, l’Allemagne offre un cadre de référence et un lieu d’apprentissage convaincants pour l’organisation des processus de transformation profonde. C’est pourquoi elle est perçue en Tunisie comme un partenaire crédible et compétent.

Objectif

Les cadres et les experts des instances gouvernementales et administratives nationales, régionales et locales induisent dans celles-ci des changements significatifs et durables, conformément aux principes de la bonne gouvernance.

Approche

L’Académie tuniso-allemande offre des prestations de soutien aux réformes dans cinq domaines d’expertise :

  1. une formation continue d’une durée de huit mois pour environ 35 participant(e)s ; des séminaires à Tunis avec des modules sur des thèmes de la bonne gouvernance
    Une condition pour pouvoir participer à la formation est que les cadres et experts développent et mettent en œuvre un projet de réforme concret dans leurs administrations respectives. Le projet doit contribuer à un changement perceptible pour le citoyen dans le fonctionnement de l’administration tunisienne. Une plus grande transparence et une meilleure conformité avec les exigences réglementaires doivent permettre à long terme d’améliorer les conditions de vie de la population.
  2. des voyages d’études en Allemagne permettant aux participants d’approfondir leurs connaissances sur certains thèmes et d’acquérir une expérience pratique dans divers domaines de la bonne gouvernance
  3. l’organisation à Tunis et dans les régions tunisiennes de conférences internationales et de dialogues d’experts traitant de divers thèmes de la bonne gouvernance
  4. la promotion du réseautage entre les anciens élèves ainsi qu’entre les experts de la bonne gouvernance tunisiens et allemands
  5. le coaching en matière de réformes et le développement organisationnel

Grâce à l’effet cumulé de la formation continue, des voyages d’études, des conférences et des dialogues d’experts, l’Académie pour la bonne gouvernance assurera la formation d’au moins 1.500 personnes issues de l’administration, du secteur privé et de la société civile.

La structure de tutelle du projet est le Ministère de la fonction publique et de la gouvernance. D’autres partenaires de coopération sont l’Académie Européenne de Berlin et l’Académie des Cadres du Bade-Wurtemberg. Le projet appuie l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance de Tunisie et est hébergé dans les locaux de l’École Nationale d’Administration (ENA) à Tunis.

Le projet fait partie de l’Initiative spéciale du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) pour la stabilisation et le développement en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Les projets de l’Initiative spéciale contribuent à créer des perspectives sociales et économiques pour les populations de la région. Dans ce cadre, plus de 300 millions d’euros supplémentaires ont été affectés à des projets mis en œuvre par la GIZ et d’autres agences d’exécution dans la période 2014-2021. Les thèmes visés sont la promotion des jeunes et de l’emploi, la stabilisation économique, la démocratisation ainsi que la stabilisation des pays voisins en crise.