Appui à la mise en œuvre du Plan solaire tunisien

Description succincte du projet

Designation: Appui à la mise en œuvre du Plan solaire tunisien (APST)
Commettant: Ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la Nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire (BMUB)
Pays: Tunisie
Organisme de tutelle: Direction générale de l’électricité et des énergies renouvelables au sein du ministère de l’Énergie, des Mines et des Énergies renouvelables
Durée totale: de 2015 à 2019

Situation initiale

En adoptant le Plan solaire tunisien, la loi n°2015-12 relative à la production d'électricité à partir des énergies renouvelables et la stratégie énergétique 2030, le gouvernement tunisien a défini le cadre dans lequel il entend faire progresser l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Pour contrôler la réalisation de ces objectifs et intégrer sans difficulté l’électricité produite à partir de sources renouvelables dans le réseau tunisien, il reste à créer des structures et définir des processus et règles appropriés.

Objectif

Le gouvernement tunisien réussit la mise en œuvre du Plan solaire. Le programme d’investissements visé dans le cadre de la législation et de la stratégie énergétique 2030 est réalisé.

Approche

Le ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire (BMUB) a confié la mise en œuvre du projet à la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH. Le partenaire tunisien est la Direction générale de l’électricité et des énergies renouvelables du ministère tunisien de l’Énergie (MEMER). L’Agence nationale de maîtrise de l’énergie (ANME) de Tunisie, la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG), le secteur privé et les universités tunisiennes sont prêts à soutenir le projet.

Le projet s’articule autour des cinq axes d’intervention suivants, qui ont été élaborés conjointement :

  1. Modélisation économique de scénarios énergétiques et évaluation de l’influence du Plan solaire dans le but de définir une politique énergétique basée sur des éléments factuels.
  2. Gestion et pilotage du Plan solaire par la création de structures et le renforcement des capacités de performance institutionnelles.
  3. Opérationnalisation de différents instruments de mise en œuvre du Plan solaire concernant avant tout l’attribution de projets (concession, autorisation ou production propre).
  4. Mise en œuvre des procédures et règles assurant la bonne intégration de l’électricité produite à partir de sources renouvelables dans le réseau électrique national.
  5. Accompagnement d’entreprises publiques et privées dans la réalisation de projets photovoltaïques et éoliens.

Résultats

En termes d'intégration des énergies renouvelables au réseau électrique, les compétences d'une équipe de la STEG sont renforcées par le biais de formations en raccordement au réseau. Les manuels correspondants seront prochainement disponibles.