Promotion d’un marché de l’électricité respectueux du climat dans la région CEDEAO (ProMERC II)

Description succincte du projet

Designation: Promotion d’un marché de l’électricité respectueux du climat dans la région CEDEAO (ProMERC II)
Commettant: Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays: Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo​​​​​​​
Organisme de tutelle: Commission de la CEDEAO​​​​​​​
Durée totale: De 2022 à 2024

Dessin d’une foule de personnes devant un pylône.

Situation initiale    

Une meilleure intégration du marché de l’électricité ainsi que la promotion des énergies renouvelables (EnR) et de l’efficacité énergétique (EE) constituent des priorités politiques de la CEDEAO. Un marché commun de l’électricité permettrait une utilisation transfrontalière accrue des EnR et d’autres ressources. Cela améliorerait la qualité de l’approvisionnement énergétique tout en réduisant les coûts et les risques d'investissement.

Malgré des améliorations importantes, le commerce transfrontalier de l’électricité reste négligeable. En raison de déficits structurels, de faiblesses économiques et d’un manque de performance opérationnelle, le secteur de l’énergie est mal préparé au commerce de l’électricité. En outre, il convient de mettre en œuvre de manière plus rigoureuse les politiques, réglementations et processus régionaux existants et de mieux exploiter le vaste potentiel des énergies renouvelables.

Les cadres institutionnels, techniques, juridiques et réglementaires nécessaires à un marché régional de l’électricité respectueux du climat restent insuffisants. Pour y répondre, ProMERC II s’appuie sur son prédécesseur (ProMERC) et s’efforce de rendre opérationnel le marché régional de l’électricité et d’intensifier le commerce de l’électricité entre les États membres de la CEDEAO.

Objectif

Les cadres institutionnels, techniques, juridiques et réglementaires du secteur énergétique de la CEDEAO s’améliorent, permettant ainsi à un marché régional de l’électricité respectueux du climat de fonctionner.

Illustration de la stratégie de formation en ligne

Approche

Le programme s’articule autour de quatre domaines d’intervention :

  • Opérationnalisation du marché régional de l’électricité : amélioration des instruments et des procédures visant à opérationnaliser le marché régional de l’électricité.
  • Renforcement des performances opérationnelles des compagnies d’électricité : les compagnies d’électricité de la région sont améliorées et peuvent participer activement au marché régional de l’électricité.
  • Amélioration des conditions-cadres pour l’expansion des énergies renouvelables, y compris les systèmes de stockage d’énergies par batterie (SSEB) : des instruments sont développés, mis en place et appliqués conformément aux normes internationales afin d'améliorer les cadres techniques, juridiques et réglementaires entourant l’expansion des centrales d’énergies renouvelables et des SSEB reliés au réseau .
  • Expansion de l’offre de renforcement des capacités pour les acteurs clés de la sous-région : le marché régional de l’électricité respectueux du climat dans la région CEDEAO fait l'objet d'une offre de formation améliorée et tenant compte des aspects liés au genre. Les formateur·rice·s et les expert·e·s du réseau de centres de formation régionaux du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA), ainsi que d’autres institutions régionales, voient leurs compétences renforcées par le biais de cours de formation des formateur·rice·s. Des cours en ligne sont conçus et introduits dans le cadre d’une approche participative.
Installatrice de panneaux solaires photovoltaïques lors d’un examen pratique à l’ESP Dakar

Version : mai 2022