Promouvoir l’inclusion financière en Tunisie

Description succincte du projet

Designation : Inclusion financière en Tunisie (IFT)
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Tunisie
Organisme de tutelle : Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement (MEFAI)
Durée totale : De 2020 à 2023

Situation initiale

De larges pans de la population tunisienne, surtout en milieu rural et en périphérie des villes, sont victimes d’exclusion économique et sociale, l’une des causes principales des tensions sociales qui ont débouché sur la révolution de 2011. Dans les régions structurellement défavorisées de l’intérieur du pays, le taux de chômage est presque deux fois plus élevé que la moyenne nationale. En outre, les catégories de population à bas revenu n’ont pas suffisamment recours aux services financiers formels. Les femmes sont beaucoup plus touchées par le chômage et la discrimination structurelle que les hommes.

L’analphabétisme, l’échec scolaire et l’emploi informel creusent encore le fossé entre les genres et entravent la participation des femmes à la vie économique. La résilience aux revers financiers est faible, car les personnes concernées n’ont pas d’économies et ne peuvent pas non plus avoir recours aux envois de fonds de compatriotes de l’étranger pour y faire face.

Objectif

Les personnes à faible revenu, essentiellement en milieu rural et dans les zones périurbaines, ainsi que les femmes, ont davantage recours aux services financiers formels.

Approche

Le projet soutient le développement d’un cadre réglementaire et institutionnel et la définition des compétences en matière de réglementation et de contrôle des services financiers, en coopération avec le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Appui aux investissements et avec la Banque centrale de Tunisie (BCT).

Grâce au projet, les prestataires de services financiers privés pourront plus facilement investir dans le développement de services financiers et canaux de distribution numériques. La Stratégie nationale d’inclusion financière (SNIF) permettra aux acteur·rice·s nationaux·ales de promouvoir ces développements dans les régions défavorisées. Dans cette optique, le projet renforce les compétences des parties prenantes.

Afin d’améliorer l’offre de produits et de nouveaux canaux de distribution, le projet sensibilise les prestataires de services financiers aux besoins financiers de la population défavorisée. Par ailleurs, des actions de formation dans le domaine financier assurent une éducation financière de base et une protection ciblée des consommateurs.

Mise à jour : juillet 2021

AUTRE LANGUES

Downloads