Promouvoir l’efficacité énergétique au Maroc

Description succincte du projet

Designation : Efficacité énergétique au Maroc
Commettant : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Maroc ​​​​​​​
Organisme de tutelle : Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable
Durée totale : De 2021 à 2024

Situation initiale

En raison de la croissance économique continue et de l’amélioration des revenus, la consommation d’énergie au Maroc a augmenté d’environ 25 % entre 2010 et 2018. Environ 90 % de l’énergie du pays proviennent de sources d’énergie fossiles qui sont en quasi-totalités importées.

La forte consommation d’énergies fossiles pèse sur le climat et sur le budget de l’État. Les coûts élevés de l’énergie constituent une entrave au développement économique du pays. L’industrie, les bâtiments et l’éclairage public font partie des secteurs les plus énergivores.

Objectif

La consommation d’énergies fossiles dans les bâtiments, l’industrie et l’éclairage public au Maroc est réduite.

Approche

L’enjeu principal est le développement d’un marché de l’efficacité énergétique au Maroc, qui est viable et capable de mettre en œuvre des projets efficaces. À cette fin, le projet intervient dans trois domaines :

Il appuie le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable à améliorer le cadre politique et réglementaire. Cela concerne par exemple la mise en œuvre de la stratégie nationale d’efficacité énergétique ainsi que l’élaboration et l’opérationnalisation de la réglementation.

Afin de stimuler les investissements nécessaires dans les mesures d’efficacité énergétique, le projet conçoit des mécanismes de financement. Il s’agit notamment d’allouer des fonds publics à des lignes budgétaires d’efficacité énergétique, d’instaurer une taxe carbone et de conseiller les institutions financières sur certaines lignes de crédit spécifiques.

En même temps, le projet promeut l’offre et la demande de produits et de services liés à l’efficacité énergétique dans l’industrie, le bâtiment et dans l’éclairage public. Cela implique, par exemple, le développement des compétences des prestataires de services énergétiques et la promotion des normes et des certifications. En outre, le projet accompagne des acteurs publics et privés dans l’introduction de systèmes de management de l’énergie et dans la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique.

Afin de mettre en œuvre ces mesures, le projet coopère non seulement avec le Ministère de la Transition Energétique, mais aussi avec d’autres partenaires d’exécution ainsi qu’avec des représentant·e·s du secteur privé.

Dernière mise à jour : décembre 2021

AUTRE LANGUE

autres informations