Burundi drapeau
Burundi carte
  • DÉVELOPPEMENT RURAL
  • INFRASTRUCTURE DURABLE
  • SÉCURITÉ, RECONSTRUCTION ET PAIX
  • DÉVELOPPEMENT SOCIAL
  • GOUVERNANCE ET DÉMOCRATIE
  • ENVIRONNEMENT ET CLIMAT

Burundi (français)

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH est active au Burundi depuis 1975. Aujourd'hui la GIZ emploie plus de 160 collaborateurs nationaux et 14 experts expatriés au Burundi. Après la réélection controversée du président en 2015, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a suspendu sa collaboration avec le gouvernement burundais et avec la police du pays. Cependant, tous les projets contribuant à améliorer les conditions de vie de la population ont été maintenus.

De par sa superficie, le Burundi est un des plus petits pays d'Afrique, mais avec sa population de près de 11 millions d'habitants, il est un des États les plus densément peuplés du monde. Environ les trois quarts de la population burundaise vivent dans la pauvreté, 90 % des Burundais pratiquent une agriculture de subsistance, le système de santé est déficient et le pays connaît une pénurie alimentaire. La situation est encore aggravée par une forte croissance démographique.

L’une des raisons majeures de cette crise sont les confrontations violentes qui ont opposé pendant de longues années différents groupes d'intérêts et qui ont dégénéré en guerre civile au début des années 1990. En août 2000, 19 partis politiques ont signé l'Accord de paix d'Arusha. Le dernier mouvement rebelle officiel a rendu les armes en avril 2009. 2010 a été l'année où se sont déroulées pour la deuxième fois au Burundi des élections communales, présidentielles, sénatoriales et législatives, qui n'ont cependant pas été reconnues par l'opposition. Les élections présidentielles de 2015 ont donné lieu à de nouvelles confrontations violentes qui ont poussé plus de 150 000 personnes à fuir le Burundi pour se réfugier dans les pays voisins.

Depuis 2005, la GIZ intervient au Burundi sur mandat du BMZ dans les domaines de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement. La GIZ apporte par ailleurs son soutien au pays dans la mise en œuvre de la décentralisation et du développement économique local, ainsi que dans les domaines de la santé reproductive et de la planification familiale. De plus, la GIZ collabore avec d'autres partenaires régionaux pour combattre le commerce illégal de matières premières.

Un pôle d’intervention prioritaire important dans l'ensemble de la région est la sécurité alimentaire. En outre, le gouvernement burundais bénéficie d'un appui – avec le soutien financier de l'Union européenne – en matière de droits fonciers et pour l'établissement d'un cadastre. En coopération avec les Pays-Bas, la GIZ contribue, conjointement avec ses partenaires, à promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables dans les communes et les ménages.