Electricité : Moteur pour le Développement

Brève description du projet

Désignation : Electrification rurale par des énergies renouvelables.
Commettant : Ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Madagascar
Tutelle politique : Ministère de l’Energie et des Hydrocarbures
Durée totale : 2015 à 2016 

Situation initiale

A Madagascar, 67% de la population habite en milieu rural. Parmi eux, moins de 5% ont accès à l’électricité en fin 2013. Pour répondre à leurs besoins énergétiques quotidiens, la majorité des ménages ruraux recourt à l’utilisation du bois de chauffe, de pétrole lampant, des bougies, des batteries et des générateurs diésel. Par ailleurs, les infrastructures sociales de base comme les écoles, les centres de santé, les bureaux administratifs (mairies, entre autres) et ne peuvent fonctionner que partiellement de leurs temps.

Le manque d'accès à l'électricité constitue ainsi un obstacle majeur pour le développement de ces zones rurales.

Face à cette situation et en vue de la promotion de l’essor socio-économique du milieu rural à travers l’électricité, l’Etat a libéralisé le secteur en 2009 pour plus de participation du secteur privé dans le développement du secteur, mais également pour la promotion des énergies renouvelables, notamment l’hydroélectricité.

Avec le retour à l’ordre constitutionnel de Madagascar et la nouvelle politique énergétique, le développement du secteur de l’énergie est désormais considéré comme un levier pour le développement de l’économie malgache qui a été longtemps touché par la crise.

Objectif

L’objectif principal du projet est d’améliorer les conditions pour une électrification rurale élargie. Cela permettra au secteur privé et aux institutions étatiques de mieux s’engager dans l’électrification rurale.

Approche

Afin d'atteindre ses objectifs, le projet travaille principalement avec le Ministère de l’Energie et des Hydrocarbures (MEH), l’Agence de Développement de l’Electrification Rurale (ADER), et l’Office de Régulation de l’Electricité (ORE). Pour assurer l’efficacité, l’effectivité et surtout la qualité de la mise en œuvre des projets d’Electrification Rurale, la GIZ axe ses interventions sur différents niveaux :

  • Stratégie et politique pour l’électrification rurale: il s’agit d’un appui-conseil au MEH pour l’établissement d’une procédure afin d’avoir une électrification rurale élargie
  • Amélioration de la planification énergétique régionale : Le projet travaille avec le MEH, l’ADER et les Régions pour monter des plans d’électrification et de pré-électrification par des énergies renouvelables basés sur des pôles de développements socio-économiques prioritaires et des besoins en électricité des infrastructures sociaux.
  • Processus de planification: le projet met à disposition des méthodes pour garantir que la planification des projets d’électrification rurale et la fixation des tarifs soient considérés et appropriées
  • Promotion du secteur privé: Il s’agit d’assistance au secteur privé à l’élaboration et à la réalisation de projets d’investissement en partenariat publique privé avec l’ADER fournissant ainsi, un soutien financier aux projets d’investissement exemplaires à travers l’intégration du secteur bancaire dans le processus. Un modèle de concessions pour l’électrification est appliqué.
  • Suivi du secteur: Un système de suivi efficace du secteur est établi et seront instauré au niveau des institutions en charge