Appui au système de santé de la province du Sud-Kivu

Description succincte du projet

Designation : Programme d’appui au système de santé de la province du Sud-Kivu (PASS)
Commettant : Direction du développement et de la coopération de la Confédération suisse (DDC)
Pays : République démocratique du Congo
Organisme de tutelle : Ministère provincial de la Santé publique du Sud-Kivu
Durée totale: De 2015 à 2023

Plakat für die Auftaktveranstaltung des Projekts

Situation initiale 

La population de l’est de la République démocratique du Congo vit dans des conditions sanitaires précaires. La situation sécuritaire préoccupante, la pauvreté, les particularités géographiques et culturelles compromettent la prise en charge sanitaire de nombreux habitants.

La province du Sud-Kivu enregistre les taux de mortalité les plus élevés du pays, notamment chez les mères et les enfants. En outre, le paludisme, les infections respiratoires aiguës, la malnutrition et les maladies parasitaires ainsi que les épidémies qui surviennent régulièrement sont autant de problèmes de santé.

Objectif

L’état de santé de la population s’est amélioré dans les huit districts sanitaires bénéficiant d’un soutien. La population peut compter sur des prestations médicales plus variées et de meilleure qualité, ainsi que sur un accès plus aisé à celles-ci.

Zentrale des Nyangezi-Gesundheitsbezirks

Approche

Le projet contribue à l’introduction d’un système de primes pour les personnels de santé et à la mise au point d’un nouveau système de planification de l’approvisionnement en médicaments ainsi qu’à la création d’une grille tarifaire. Il renforce également les structures administratives de la province dans le but d’améliorer la coopération entre les différents acteurs et institutions concernés. Enfin, le projet appuie le laboratoire provincial dans la réalisation d’études et la mise en place d’un système d’alerte pour anticiper et prévenir les risques sanitaires.

Le projet travaille avec des équipes d’experts et expertes dans la capitale provinciale Bukavu ainsi qu’avec le ministère provincial de la Santé publique (MPS), la Division provinciale de la santé (DPS) et l’Inspection provinciale de la santé du Sud-Kivu. Environ 1,5 million de personnes devraient bénéficier à long terme des actions menées par le projet dans les huit districts sanitaires.

Durant la phase du projet en cours depuis mai 2021, le système de santé doit être renforcé sur le plan institutionnel et le financement basé sur les performances doit être étendu. Par ailleurs, la promotion de la bonne gouvernance et de l’égalité des sexes dans le secteur de la santé est au cœur des préoccupations du projet. En outre, le système d’assurances maladie déjà existant sera étoffé pour en faire un système de soins de santé universel.

Dernière mise à jour : août 2021