État, économie et population : renforcer les régions au Mali

Description succincte du projet

Désignation : Appui de la décentralisation et de la régionalisation au Mali
Commettant : Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Pays : Mali
Organisme de tutelle : Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation
Durée totale : 2020 à 2021

Remise de Kit Covid-19 à Koulikoro

Situation initiale    

Le Mali se trouve actuellement dans une phase décisive de la décentralisation. Pour améliorer l’efficacité et la légitimité démocratique de l’action publique sur le long terme, l’État malien a adopté la « Stratégie nationale d’approfondissement de la décentralisation » et engagé de grandes réformes dans les domaines du la justice et de l’administration. 

À cet effet, l’État a transféré de nombreuses compétences aux collectivités territoriales maliennes, c’est-à-dire aux régions, districts et communes. Celles-ci ont à présent pour tâche d’assumer leurs responsabilités dans le processus politique. Elles doivent cependant, dans un premier temps, développer leurs ressources institutionnelles, administratives et humaines.

Obejctif

Les conditions nécessaires à la régionalisation du Mali se sont améliorées dans des régions sélectionnées.

Noyau de femmes de la commune de Nonsombougou

Approche

Le projet conseille le ministère malien de la décentralisation ainsi que les régions, les arrondissements et les communes. Il intègre également le secteur privé et la société civile. Il aide les administrations régionales à développer les compétences et capacités nécessaires pour devenir la plaque tournante de l’évolution économique et sociale au Mali.

Cette approche se fonde sur des instruments et des approches pratiques éprouvés de la coopération technique (CT) allemande au Mali et poursuit leur développement. Les mesures correspondantes se déclinent en quatre volets prioritaires : 

Donner la capacité aux conseils régionaux de façonner le développement économique. Le projet soutient les conseils régionaux dans la planification et la mise en œuvre stratégique de mesures permettant créer les conditions cadres propices à l’engagement du secteur privé.

Renforcer la collecte et la gestion des impôts locaux. De nouveaux instruments et méthodes amènent la population à mieux accepter les impôts locaux et les redevances locales. Ainsi, les communes peuvent mieux mobiliser les recettes et les gérer de manière plus transparente.

Améliorer la transparence et la reddition des comptes. En collaboration avec la société civile, le projet développe et instaure un mécanisme de suivi différencié selon le genre. Cela permet de mieux répertorier les contributions des organisations et des associations portant sur l’infrastructure sociale et économique ainsi que sur la réactivité des autorités. Le mécanisme permet par ailleurs de contrôler la mise en œuvre des contributions.

Équiper les autorités pour la lutte contre la COVID 19 et de futures pandémies. Des prestations matérielles et des formations continues destinées au personnel des administrations régionales en charge de la prévention des crises appuient les autorités des régions partenaires dans la prévention et la lutte contre les pandémies. Les expériences tirées de la gestion de la pandémie de coronavirus contribuent à l'amélioration de leurs capacités de gestion des crises à venir.

Visite du chantier de construction de  lair de Stationnement de Diéma_

Dernière mise à jour: Octobre 2020

autre langue