Promouvoir la culture et la cohésion sociale

Description succincte du projet

Designation: Donko ni Maaya - Prévention des crises et renforcement de la cohésion sociale par la promotion du secteur culturel au Mali
Commettant: Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères​​​​​​​
Pays: Mali
Organisme de tutelle: Ministère malien de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme​​​​​​​
Durée totale: De 2018 à 2023

Photo street art : projet de street art avec de jeunes artistes de Bamako © GIZ/BOATA

Situation initiale

En 2012, le Mali a sombré dans une grave crise politique à la suite d’un putsch militaire et de violents conflits entre les forces gouvernementales, les rebelles séparatistes et les groupes terroristes islamistes. Une fois le nord du pays reconquis par l’armée avec l’aide de la communauté internationale, le Mali a repris la voie de la démocratie en 2013. Depuis, la situation sécuritaire s’est toutefois dégradée dans de nombreuses régions en raison de la recrudescence des attaques terroristes et des conflits ethniques.

La cohésion séculaire de la société malienne et la liberté culturelle sont notamment menacées par l’influence de l’islamisme radical – un phénomène qui touche particulièrement les jeunes.

La culture des jeunes, quand elle fleurit en toute autonomie à partir de traditions de tolérance et de joie de vivre, offre aux jeunes une alternative qui permet de combattre les idéologies extrémistes tout en favorisant la participation politique.

Objectif

En tant qu’« acteurs du changement » (novateurs), les jeunes exploitent diverses formes d’expression culturelle pour jouer un rôle actif dans la promotion de la cohésion sociale et de la participation politique, dans la lutte contre l’extrémisme et dans la prévention des crises.

Photo compétition de slam : finale de la compétition de slam « Nos mots contre les maux du Mali » © GIZ/BOATA

Approche

Le projet renforce la cohésion sociale et ouvre de nouvelles perspectives à la jeunesse. Il aide notamment plusieurs maisons des jeunes et centres culturels à améliorer leur offre, tant sur le plan de la qualité que de la diversité. Il appuie par ses conseils la professionnalisation de ces centres et se concentre sur une offre culturelle spécifiquement dédiée aux jeunes.

Le projet contribue également à accroître la visibilité des initiatives culturelles. Les artistes bénéficient ainsi d'un soutien pour améliorer leurs productions dans différents domaines – arts urbains, musique, danse moderne, théâtre, création artistique, vidéos pour YouTube, films – et pour exploiter les canaux existants en vue d’une diffusion à l’échelle nationale. 

À l’aide de formations continues, le projet permet également aux autorités telles que le ministère de la Culture d’exercer un rôle accru dans le secteur culturel. Enfin, pour renforcer la cohésion sociale et la participation politique, il encourage les communes à coopérer avec les acteurs du domaine et les jeunes dans le cadre de l’élaboration de politiques locales.

Dernière mise à jour : février 2022