Promouvoir la gestion participative des ressources naturelles

Description succincte du projet

Designation: Co-Management des Ressources Naturelles Terrestres (CoRNT)
Commettant: Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)​​​​​​​
Pays: Mauritanie​​​​​​​​​​​​​​
Organisme de tutelle: Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD)​​​​​​​
Durée totale: de 2022 à 2024

Pains de savon fabriqués de manière artisanale par les AGLC. ©GIZ/Lea Belitz

Situation initiale

Les écosystèmes de Mauritanie ne cessent de se dégrader depuis plus de trente ans. En cause, le changement climatique, les bouleversements sociaux et économiques, mais également une exploitation non-durable des ressources naturelles. Un nombre croissant de personnes délaissent les zones rurales au profit des zones urbaines, où on assiste en ville à l’émergence de nouveaux bidonvilles et à une aggravation de la pollution.

Un baobab dans le Guidimakha. ©GIZ/Lea Belitz

Objectif

Les groupes de population tributaires de ressources naturelles menacées disposent de sources de revenus durables.

Approche

Le projet renforce les systèmes de gouvernance et de pilotage afin de protéger les ressources naturelles, les services écosystémiques et la biodiversité. Il crée en outre des revenus et des emplois verts qui favorisent le développement économique local à court et à long terme.

  1. Le projet développe une stratégie pour la biodiversité en collaboration avec le ministère mauritanien de l’Environnement et du Développement durable (MEDD). Il développe également des instruments tels que le système de télédétection de l’indice de couverture végétale. Le système d’information sur l’environnement permet de compiler et d’échanger les données pertinentes entre les partenaires. Les agent·e·s du MEDD sont formé·e·s à l’utilisation de ces outils.
  2. En collaboration avec les associations d’usagers (AGLC – associations de gestion locale collective des ressources naturelles) et leur organisation faîtière dans le Guidimakha, le projet travaille sur des thèmes tels que la réhabilitation des sols, le reboisement et la surveillance des zones forestières des AGLC. Une usine de transformation des produits forestiers est également en cours de construction, qui pourra être utilisée par toutes les associations locales. Le projet soutient les activités de planification et de développement.
  3. Le soutien aux partenaires locaux porte sur tous les aspects de la commercialisation et du marketing des produits élaborés et transformés par les AGLC.

Dernière mise à jour : février 2022