Madagascar drapeau
Madagascar carte

 

  • INFRASTRUCTURE DURABLE
  • DÉVELOPPEMENT RURAL
  • GOUVERNANCE ET DÉMOCRATIE
  • ENVIRONNEMENT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE

Madagascar (français)

GIZ sur place

Personnel recruté sur le plan national : 327
Employés internationaux : 35
Agents de développement : 17
Spécialistes intégrés : 3

(Dernière mise à jour : 31 décembre 2020)

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH intervient à Madagascar pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) depuis 1982 et y a pour autre commettant l’Union européenne. Son bureau dans le pays se trouve à Antananarivo depuis plus de trente-cinq ans.

Quatrième plus grande île au monde, Madagascar abrite une faune et une flore uniques et dispose de sols fertiles et de nombreuses matières premières. 

La « Grande Île » fait pourtant partie des pays les plus pauvres de la planète. Sa population devrait doubler au cours des trente prochaines années pour atteindre 50 millions d’habitants, aggravant encore la pression sur les ressources naturelles et les difficultés de bonne gouvernance. En effet, les institutions démocratiques et la société civile sont encore peu développées à Madagascar.

Actuellement, seuls 15 % de la population malgache ont accès à l’électricité et ce taux n’est même que de 6 % dans les régions rurales où vivent plus des deux tiers de la population.

La GIZ concentre actuellement son action à Madagascar sur les domaines suivants :

  • Environnement, biodiversité et ressources naturelles
  • Adaptation de l’agriculture aux conséquences du changement climatique et sécurité alimentaire
  • Énergies renouvelables et approvisionnement en énergie

La GIZ aide le gouvernement malgache et de nombreuses communes à protéger les forêts. À cet effet, les riverains apprennent à exploiter les aires protégées et les forêts de manière respectueuse afin de disposer d’une source durable de revenus. Ces mesures ont jusqu’à présent bénéficié à plus d’un million de personnes. En outre, plus de 5 000 km² d'aires protégées jouissent d'une meilleure protection.

Par ailleurs, la GIZ fournit une assistance-conseil destinée à permettre à Madagascar de renforcer les filières en adaptant mieux la production agricole et la transformation aux contraintes du changement climatique. Cette approche s’appuie sur des données météorologiques, des assurances contre les risques climatiques et le développement du numérique. Enfin, le projet vise à mieux orienter l’agriculture sur les marchés internationaux, augmenter les rendements et ainsi améliorer la situation de la population. À cet effet, la GIZ coopère étroitement avec le secteur privé dans ce domaine. Des coopérations avec des entreprises améliorent ainsi la commercialisation de la vanille et d’autres épices de valeur.

Afin d’augmenter le taux d’électrification du pays, la GIZ aide le gouvernement malgache et le secteur privé à améliorer les conditions encadrant les investissements publics et privés. Madagascar s’est doté d’une nouvelle politique énergétique et d’une loi sur l’électricité, synonymes de sécurité juridique pour les entreprises privées souhaitant investir dans les énergies renouvelables.

La GIZ intervient en outre dans la décentralisation et le développement communal, une thématique transversale où elle met l’accent sur la promotion de la bonne gouvernance des communes, leur rôle de prestataire et l’amélioration de leur dotation financière.

Autres informations

Projets et programmes

Évaluation de projet