Togo drapeau
Togo carte
  • DÉVELOPPEMENT RURAL
  • GOUVERNANCE ET DÉMOCRATIE
  • ENVIRONNEMENT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE
  • ÉCONOMIE ET EMPLOI

Togo (français)

La GIZ en Togo

Salarié*es nationaux*ales : 191
Salarié*es internationaux*ales : 23
Assistant*es techniques : 16

(as at: 31.12.2020)  

Depuis 2012, la République togolaise est redevenue un partenaire de coopération de la République fédérale d’Allemagne après une interruption datant des années 1990. La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH y a repris son travail en 2013 en ouvrant un bureau à Lomé, la capitale, et est actuellement présente dans six autres sites.

Ce pays d’Afrique de l’Ouest a entrepris de vastes processus de réforme et s’est donné des objectifs ambitieux à travers son plan national de développement. Il a fait avancer la démocratisation et la décentralisation et tenu, en 2019, ses premières élections communales depuis 1987. D’importants investissements ont été réalisés dans l’éducation, la santé et les infrastructures, et le climat des affaires s’est amélioré pour le secteur privé.

Malgré ces évolutions positives, le Togo a de grands défis à relever en termes de développement. Le revenu annuel par habitant est inférieur à 700 USD et le pays n’est classé qu’à la 167e place sur 189 selon l’indice de développement humain des Nations unies. Environ la moitié de ses huit millions d’habitants vit en dessous du seuil de pauvreté absolue. La corruption est largement répandue.

L’agriculture joue un rôle déterminant pour le développement économique durable au Togo, car elle occupe plus de 60 pour cent de la population. Or, les difficultés à surmonter y sont considérables : la productivité est faible, les machines font défaut de même que l’orientation sur le marché, et les normes qualitatives, environnementales et sociales ne sont pas respectées.

De plus, environ un tiers des jeunes sont frappés par le chômage ou le sous-emploi. Les possibilités de formations initiales et continues répondant aux exigences croissantes du secteur privé sont insuffisantes, surtout pour les jeunes femmes et les personnes en situation de handicap.

Sur le plan de la décentralisation de l’administration publique, de premières réformes concrètes ont été entreprises, mais leur réalisation ne progresse pas encore efficacement à cause du manque de compétences et de ressources.

Mandatée par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), la GIZ déploie ses activités au Togo en conformité avec les objectifs de développement du gouvernement togolais et en se concentrant sur trois pôles d’intervention :

  • Développement rural et agriculture
  • Formation professionnelle et emploi des jeunes
  • Bonne gouvernance et décentralisation

Dans le domaine du développement rural et de l’agriculture, la GIZ soutient les petit·e·s agriculteur·rice·s, les transformateur·rice·s et les exportateur·rice·s par des formations intensives à l’entrepreneuriat et aux techniques de production. Pour réduire le chômage des jeunes, un système de formation professionnelle spécialement adapté aux besoins du Togo a été mis au point. Dans le même temps, la GIZ appuie l’application du processus de décentralisation engagé. Pour cela, elle prête conseil à des ministères togolais et renforce les capacités des administrations communales afin d'améliorer les prestations de services au niveau local.

D’autres projets réalisés par la GIZ au Togo concernent le renforcement du système de santé et un approvisionnement énergétique décentralisé et respectueux du climat. Dans le cadre de l’initiative spéciale Un seul monde sans faim, la GIZ œuvre en outre à améliorer la sécurité alimentaire de la population.

Depuis juin 2021, le Togo est aussi un partenaire de réforme du BMZ dans le contexte de l’initiative du Pacte avec l’Afrique. Cette forme approfondie de coopération pour le développement aide à créer un cadre propice à l’engagement du secteur privé. Dans le cas du Togo, l’initiative vise à améliorer les perspectives d’emploi et le climat des investissements et des affaires par le biais d'une transformation structurelle de l’économie. Il s’agit d'appuyer le développement durable de l’économie et les efforts de réforme du pays en favorisant le développement du secteur privé et du système financier et en encourageant la bonne gouvernance (financière).

autre langue

Nouvelles

Projets et programmes

Infrastructures durables: eau, énergie, transports

Développement rural

Développement social

Gouvernance et démocratie

Environnement et changement climatique

Économie et emploi

Projets terminé

Evaluation de projet